Le scanner surfacique 3D apporte un confort inégalé pour le patient et permet de ne pas déformer les tissus comme lors d'une prise d'empreinte avec un matériau de type alginate ou silicone. La modélisation 3D puis l'impression de la maquette permet un résultat optimal et une adaptation intime de l'épithèse. Les patients ne risquent rien et ne nécessitent aucune préparation.

les données sont enregistrées et garantissent une excellente traçabilité des prothèses.

 

 

Modélisation 3D d'une épithèse palébro-orbitaire

photo Fabrice Serrano ©
photo Fabrice Serrano ©

 

 

 

Etude de repositionnement par effet miroir .

 

Scan 3d de Monsieur Bayrou au salon des innovations de Pau